Condamnation des actes de violences à Anjouan

 

    Moroni, le 14 juillet 2016 - Le Système des Nations Unies en Union des Comores, au regard de la Déclaration Universelle des Droits Humains et de ses Protocoles additionnels auxquels tous les pays ont souscrit, condamne avec la plus extrême fermeté les actes de violences commis sur l’île autonome d’Anjouan qui ont conduit au lynchage public d’un prévenu.

    Ces événements inacceptables dans un Etat de droit et démocratique n’ont pas permis de juger le présumé criminel. Ce lynchage risque de véhiculer dans le monde entier une image négative du pays annihilant les efforts faits par les autorités comoriennes ces dernières années pour promouvoir, avec l’aide de ses partenaires dont les Nations Unies, la Justice et l’Etat de droit.

    Les Nations Unies appellent solennellement les autorités comoriennes concernées à tout mettre en œuvre pour que de tels actes de barbarie ne se reproduisent plus dans l’avenir.

 

 

Contact Information

Irchad Ousseine Djoubeire |
Analyste à la communication et au relations extérieures
|
Maison des Nations Unies, Hamramba, Moroni | Tél. : +269 773 15 58 |
irchad.ousseine.djoubeire@undp.org
| http://km.one.un.org |