Développement de la géothermie en Union des Comores : la première phase d’études de surface enclenchée

 Mission d'exploration au sommet du volcan Karthala, Ngazidja

Moroni, le 21 novembre 2014 - Dans le cadre du démarrage du projet de développement de la géothermie en Union des Comores (dont l’accord a été signé le 23 septembre dernier à New York par les trois parties prenantes : les gouvernements de l’Union des Comores, de la Nouvelle-Zélande et le Programme de développement des Nations Unies (PNUD)), les premières études de surfaces ont été lancées courant de ce mois de novembre.

 

C’est ainsi qu’une équipe conjointe d’experts néozélandais et comoriens ont mené une première étude géothermique sur le volcan Karthala. Les résultats sont attendus en début d’année 2015.

 

Une deuxième étape de cette phase exploratoire consistant en une étude géophysique est prévue début d’année 2015.Le résultat final des études exploratoires est attendu courant de cette même année.

 

Parallèlement, le gouvernement poursuit sa stratégie de mobilisation des ressources techniques et financières. Unappel à partenariats pour mobiliser les fonds nécessaires à la poursuite des études de détermination du potentiel d’énergie géothermique est en cours.

 

Les bailleurs sollicités sont : le Fond Mondial pour l’Environnement (FEM/GEF), le Geothermal Risk Mitigation Facility(GRMF) de l’Union Africaine et le PNUD.

 

Dans cette optique, M. Marcel Alers, Chef Energie, infrastructures, transports et technologies (trouver le bon titre) à New York et M. Saliou Toure, Conseiller technique régional, tous deux experts du PNUD en matière d’atténuation aux changements climatiques, énergie, infrastructure, Transports et Technologies, sont actuellement en mission aux Comores pour accompagner le gouvernement dans la préparation de la demande de financement auprès du FEM.