Discours du Représentant Spécial du Secrétaire General auprès de l’Union Africaine à la cérémonie d’ouverture des Assises Nationales aux Comores

Le SRSG Haile Menkerios et le Coordonnateur Résident Matthias Naab lors de la cérémonie d'ouverture des assises nationales en Union des Comores (Beit-salam)

Moroni, 5 février 2018

 

Excellence M. Azali Assoumani, Président de l’Union des Comores,

Distingués membres des institutions étatiques et du Gouvernement des Comores,

Distingués membres des gouvernements de l’Union et des Iles,

Estimés membres du Comité de pilotage des Assises Nationales,

Distingués Représentantes de la société civile et des chefs religieux,

Distingués représentants des organisations internationales, de l'Union Africaine, de la Ligue des États Arabes,

Distingués Membres du Corps diplomatiques,

Mesdames et Messieurs,


    Au nom du Secrétaire Général des Nations Unies, Monsieur António Guterres, je vous remercie pour votre invitation à la cérémonie d'ouverture des Assises nationales. Ces consultations nationales sont une bonne opportunité et offrent une occasion unique pour le peuple comorien de faire le bilan de 42 années d'indépendance et par conséquence de tracer l’avenir du pays.

Les Nations Unies soutiennent les processus de dialogue inclusif créant un environnement propice à la consolidation de la paix, à la cohésion nationale, à une meilleure protection des droits civils et démocratiques, et au développement durable. Nous avons suivi avec beaucoup d'intérêts les développements liés aux consultations nationales aux Comores. En septembre 2017, le Secrétaire Général des Nations Unies a rencontré le Président Azali Assoumani et a souligné l'importance d'un dialogue politique inclusif lors des consultations nationales.

A la demande du Secrétaire Général, j'ai également rencontré les parties prenantes comoriennes pour encourager un processus de dialogue compréhensif, crédible et transparent qui ouvrira la voie à une stabilité durable et une réforme de la gouvernance.

Monsieur le Président, chers participants,

Les consultations nationales offrent une plate-forme aux citoyens de l'Union des Comores pour réfléchir sur les opportunités et les défis politiques, socio-économiques, juridiques et institutionnels existants, en prenant des mesures décisives pour renforcer la cohésion nationale et le développement économique. Tous les acteurs ont un rôle à jouer et une contribution à apporter dans le processus. Le potentiel des Assises Nationales sera renforcé à travers un processus inclusif, participatif, transparent et consensuel. Cela nécessite un large consensus sur tous les aspects, y compris le programme et la représentativité aux Assises Nationales.

La mise en œuvre des recommandations des Assises de manière inclusive et consensuelle sera un élément essentiel pour la réussite du processus.

La complexité du défi à venir exige non seulement une volonté politique, mais aussi une expertise technique pour clarifier le programme des Assises et sensibiliser toute la population à la portée du processus.

Chers participants aux Assises Nationales,

Vous avez devant vous une tâche importante, qui déterminera l'avenir de votre pays. Il est de votre responsabilité collective de veiller à ce que les résultats des consultations nationales renforcent la cohésion nationale, tout en préservant la paix et la stabilité dans l'Union des Comores. De plus, les parties prenantes de la sphère politique et de la société civile devraient travailler ensemble pour atteindre cet objectif commun.

Les Nations Unies encouragent toutes les parties prenantes à s’engager pleinement dans le dialogue et à assurer l’appropriation nationale du processus.

Les intérêts et le bien-être du citoyen comorien devraient être au cœur du dialogue national. Cela implique de répondre à un large éventail de préoccupations, telles que l'accès aux  services sociaux de base ; la paix et la sécurité; l’autonomisation socio-économique des femmes; exploiter le potentiel des jeunes et capitaliser sur le rôle de la diaspora dans le progrès et la croissance économique.

Excellences, chers participants,

Je voudrais réaffirmer l'engagement des Nations Unies, en collaboration avec l'Union africaine et d'autres partenaires internationaux, à soutenir le peuple comorien et le Gouvernement dans ses efforts pour consolider la paix, le développement et l’état de droit dans l'intérêt de tous.

Je vous souhaite beaucoup de succès tout au long de cette semaine de dialogue national.

Je vous remercie.